L’ampli signature Marshall Joe Satriani JVM410HJS arrive

Post

15 comments   |   Joe Satriani

Marshall Joe Satriani JVM410HJS

Sortie du Marshall Joe Satriani JVM410HJS

Voilà de fraîches nouvelles concernant l’ampli Marshall Joe Satriani à venir ! Conçu en étroite collaboration avec les ingénieurs Marshall et basé sur le JVM410, les Marshall Joe Satriani JVM410HJS et JVM410HJSB reprendront les grands traits de ce modèle devenu une référence pour y apporter quelques modifications…

Spécifications

Il aura toujours quatre canaux, trois modes différents pour chaque canal, et sera extrêmement dynamique et percutant à l’image de son prédécesseur. Ces quatre nouveaux canaux seront conçus pour que les différents sons se marient bien et qu’on puisse naviguer naturellement de l’un à l’autre, ce qui donnera de la cohérence à l’ensemble.

Comme le modèle prototype utilisé actuellement par Joe, chaque canal sera doté d’un Noise Gate attitré, et en ceci réside le gros point fort de cet ampli, les amplis Marshall étant également réputés pour leur souffle très vite présent quand on pousse le gain sur les canaux saturés.

Le canal clean sera pensé autrement que celui du JVM410, déjà lui différent des schémas habituels : l’égalisation du mode vert est placée avant le gain, ce qui ne s’était jamais vu dans les gammes précédentes.

Il devrait conserver ses réverbes indépendantes et ses deux Master volume, très pratiques notamment pour rehausser son niveau sonore quand on veut passer en solo, la boucle d’effet a aussi été simplifiée, peut-être en enlevant le Dry/Wet qui permettait de faire le mix entre le son avec et sans boucle d’effet, qui d’une manière générale reste toujours réglé sur Wet.

Joe utilise le prototype de son ampli signature depuis son dernier album « Black Swans and Wormhole Wizards » , et joue bien sûr dessus avec Chickenfoot, sur l’album « III » comme sur la tournée, sans oublier sur son live DVD/BlueRay « Satchurated » , toute l’équipe Satriani-fr attendons avec impatience depuis fin 2010 sa sortie, tellement le retour de Joe chez Marshall a été concluant.

Le JVM410 était déjà une grande réussite, très versatile sans toutefois perdre le côté vintage propre aux amplis Marshall, et est devenu de ce fait un must de la marque. Avec cette signature Joe Satriani JVM410HJS à venir, nous avons là la promesse d’un ampli qui s’imposera comme étant incontournable.

Voilà l’interview dans lequel Joe parle du JVM410HJS, au stand Marshall du NAMM Winter Show 2012 :

Son nom ? Peut-être « Joe Satched »… ? Édit : le nom définitif retenu est le JVM410HJS

Haut ▴

2 mars : Nouvelles informations sur le Marshall Joe Satriani JVM410HJS !

  • Les 4 potars attribués à chaque canal qui contrôlaient les réverbes contrôleront désormais les 4 Noise Gates. L’ampli ne sera donc probablement pas équipé de réverbes, ou tout au plus une seule générale, mais ce n’est pas un mal, étant donné que les réverbes du JVM410 ne faisaient pas partie du tout de ses points forts, on a largement entendu mieux…
  • Le canal clean sera similaire au Marshall 6100 original, lui-même créé sur le modèle du JTM45.
  • Le canal crunch quant à lui ne devrait pas beaucoup changer par rapport à celui du JVM410 puisqu’il restera dans les tons du JCM800 ; en effet, sur ce dernier le mode rouge du canal crunch restera étonnamment similaire à un JCM800 qui a le gain poussé dans ses derniers retranchements.
  • Les deux canaux OD restants seront identiques, avec toutefois un switch qui émulera le canal OD2 du JVM410. La principale différence entre les deux canaux de saturation du JVM410 était la fréquence centrale des médiums qui, de 650Hz pour le canal OD1 se trouvait abaissée à 500Hz pour le canal OD2, on peut donc s’attendre à retrouver le même genre d’égalisation plus grave qu’émulera ce fameux switch « OD2 JVM410 ».
  • Enfin, le BIAS de la présence et de la résonance a été recalibré.

Haut ▴

6 mars : Interview de Satch sur les caractéristiques du JVM410HJS !

Satch interview about his new JVM amp !

Guitar World : Quand pourrons-nous voir enfin le nouvel ampli signature JVM ?

Joe : « L’ampli signature va être dévoilé au Musikmesse de Francfort ce mois-ci après une longue et fructueuse période de recherche expérimentale. Je l’ai embarqué avec moi sur le Wormhole Tour. J’ai utilisé le tout premier prototype quand on a fait les overdubs pour l’album Black Swans, je l’ai également utilisé pour l’album Chickenfoot III et sur la tournée que nous avons faite, nous avons d’ailleurs embarqué tous les prototypes pour bien les tester. J’ai tourné un film en 3D (Satchurated) avec, produit deux albums, joué dessus sur énormément de dates et de shows TV. J’ai vraiment fait en sorte de le prendre de partout où j’allais. »

G.W. : En quoi diffère t-il significativement de son homologue le JVM410 ?

Joe : « Oui, bonne question. La chose la plus évidente est qu’il n’y a pas de réverbe. Nous avons remplacé la réverbe par quatre Noise Gates individuels qui peuvent être programmés pour chacun des canaux. C’est vraiment quelque chose que j’ai jugé important pour le travail sur plateau TV comme en studio quand vous avez besoin de certains paramètres : vous avez besoin d’être silencieux mais vous devez en même temps pouvoir faire rugir l’ampli en poussant le gain à un d’autres moments. Il existe beaucoup de bonnes pédales de réverbe, par exemple la petite Wet Reverb (Neunaber Tehcnology), j’aime vraiment beaucoup celle-ci. Vous ne voudriez pas vous trimballer une réberbe à ressort dans votre tête d’ampli ! »

  • Nous avons re-biasé les contrôles de présence et résonance pour être encore plus percutant, comme chaque guitariste aimerait lui-même sonner. Je pense que beaucoup de ces réglages existaient déjà des décennies auparavant, c’est quelque chose de vraiment fondamental et les gens n’y font pas forcément attention. Quelques marques d’amplis on eu une bonne approche de ça comme Peavey ou Two-Rock, mon temps passé chez Peavey m’a appris que vous pouvez modeler ces réglages comme chaque guitariste aimerait s’entendre.
  • La chose suivante a été pour moi le son d’ensemble de l’ampli. C’est un ampli à quatre canaux avec trois modes par canal. La première étape a été de m’occuper du canal clean, et créer le premier mode de ce dernier à l’image du Marshall 6100 original. Pour moi, c’était un des meilleurs clean Marshall qui pouvait accepter une pédale de distorsion. Vous pouvez le régler comme pour jouer dans un petit club ou à un volume de grand concert et il sonne toujours aussi bien, comme si vous aviez constamment votre ampli préféré donnant le meilleur de lui-même.

    Nous savons très bien que si on fait beaucoup de concerts, l’ampli ne peut pas toujours avoir un excellent rendu et être au meilleur, on est là à toujours à bidouiller le volume pour chaque prestation, vous devez toujours re-régler votre volume au cas par cas. Parfois les lampes peuvent vous rendre fou car elles réagissent différemment et à des volumes différents. Les pédales de distorsion ne sont pas justes géniales pour répéter plus tranquillement mais aussi quand vous jouez dans des endroits très confinés comme pour une radio ou un plateau TV. J’ai commencé il y a des années à utiliser la DS-1 de Boss, je l’ai ensuite modifiée pour qu’elle devienne la Satchurator et l’ai directement mise dans mon canal clean, et ça sonne ! J’ai donné beaucoup de concert dans cette configuration-là.

  • Ensuite, nous avons pris les deux canaux suivants qui équipaient le JVM et les avons pensé de manière un peu plus subtile : quand vous partez du mode vert, puis orange, puis rouge, le gain augmente et vous rentrez dans ces autres couleurs. Je voulais juste que le premier mode ait déjà un pied dans le dernier. Puis quand vous passez sur l’orange et le rouge, je cherchais juste à rajouter un niveau de gain.

    C’est généralement en pratique ce que l’on cherche à faire. Vous voulez juste passer de l’un à l’autre et que ça devienne de plus en plus saturé à mesure que vous avancez. Le premier canal a de base un super clean qui devient un poil sale au niveau suivant pour finir légèrement crunchy. Nous avons ajusté le volume de celui-là pour qu’il y ait de la cohérence, pour que dans une situation donnée dans laquelle vous jouez une rythmique vous ayez le même son avec plus de piquant pour un solo ou une mélodie. C’est un changement radical.

    Quand on voit le deuxième canal, c’est vraiment – pour moi – la grosse partie vintage de l’ampli où nous avons voulu émuler le JMP, le 800 et un 800 modifié dans les années 80. Ces trois modes sont vraiment géniaux pour ça. Je l’ai beaucoup utilisé sur Chickenfoot III et sur une partie de mon show également. Je l’ai pensé propre, et j’avais toujours besoin de sustain, c’est comme ça que je l’ai voulu et ça crunch ! Il est génial tant pour les rythmiques que pour les solos. J’utilise beaucoup le micro manche pour les solos quand je suis sur le mode rouge de ce canal-là.

  • Je devrais parler d’un aspect très important de la modification de cet ampli qui concerne tous les canaux d’overdrive. Elle a à voir avec toutes les impressions que j’ai eu durant la tournée Ckickenfoot avec le stock de JVM210 et JVM410.

    À faible volume, c’est vraiment flagrant. C’est vraiment du très haut de gamme, il a beaucoup de compression ce qui fait que votre jeu est agréable même à un niveau faible. Mais monté à haut volume, j’ai eu cette impression que Chad Smith pouvait dominer cet ampli juste par son jeu dynamique. J’ai pensé que ne pouvais pas seulement m’en tenir à me monter au master. Quand on a commencé à travailler avec Santiago Alverez, l’ingénieur-en-chef de chez Marshall, je lui ai dit que tout dans l’organisation du JVM410 était vraiment intelligent et intuitif du fait de ces quatre canaux et trois modes pour chacun.

    La seule chose que j’ai vraiment demandée a été de ne pas avoir toute cette compression. Je ne passe pas tout mon temps blotti dans un coin de chambre à jouer doucement, je suis constamment en face de milliers de gens ! J’ai vraiment besoin de ça pour dépasser le jeu de Chad Smith, Jeff Campitelli et tous les batteurs avec lesquels je joue. Nous avons créé ce que nous recherchions en enlevant toute cette compression.

    À chaque fois que vous changez de numéro dans cette infinité de gain, l’ampli va naturellement compresser le tout, l’onde sonore devient plus petite et ronde. Je l’ai vraiment pensé de sorte qu’il soit naturel, agréable et ouvert quand je n’attaque pas fort les cordes, et quand je rentre vraiment dedans, je cherchais à ce que ce superbe son bien rond se plie à l’agressivité du guitariste quand les tubes se mettent à crier.

    C’est vraiment la chose la plus importante que nous ayons faite. Dans mon esprit c’était comme retourner un tapis. Nous avons permis à ces forts moments dynamiques de ne pas être juste criards. Nous nous sommes vraiment concentrés sur l’OD1, qui est pour moi le plus gros et le plus puissant canal d’overdrive que j’aie entendu dans un ampli, mais il a dispose de toutes les caractéristiques du son Marshall. Il vous donne tout ce qu’il a dans le ventre, accrochez-vous bien ! Les amplis Marshall vous feront entendre tous ce que vous pouvez rechercher, ça ne vous laisse pas de cadeau quand vous jouez, mais c’est bien ce qu’on aime chez eux !

  • Nous avons appliqué ces changements à l’OD1 comme à l’OD2. Il y a là aussi un grand changement entre l’ampli de base JVM et le modèle signature. Sur les amplis d’origine l’OD1 et l’OD2 sont vraiment différents, les trois modes ont des niveaux de médium différents. Pour d’évidentes raisons, l’OD1 est le canal le plus populaire de l’ampli. À côté l’OD2 pêche un peu car il a des airs de nu-metal, je n’en ai vraiment pas l’utilité.

    J’y ai vraiment réfléchi et me suis posé la question « si j’ai un son parfait à 95dB je peux monter de quelques décibels de plus et peut-être avoir juste un peu plus de médiums », ce que j’ai fait a donc été de demander à Santiago de faire de l’OD2 une copie conforme de l’OD1, ça peut paraître étrange, généralement quand ils fabriquent des amplis, ils conçoivent des canaux aussi différents que possible. Maintenant nous somme capables de deux choses : En ayant ces deux canaux identiques, il donne la possibilité à celui qui joue d’avoir les mêmes réglages à des volumes complètement différents.

    Aussi j’ai pensé que je ne voulais pas simplement jeter aux oubliettes ce son finement creusé, il y a des gens qui aiment avoir ce genre de son, peut-être qu’ils ont d’autres guitaristes dans leur groupe, qu’ils ont des guitares plus axées sur les médiums ou qu’ils veulent essayer de bien se marier avec les claviers. Nous avons décidé de fabriquer deux canaux identiques avec un switch qui émule l’OD2 présent dans le JVM410 d’origine. Mais maintenant il est programmable, vous pouvez utiliser ce switch sur les deux canaux.

    Ça m’a vraiment beaucoup aidé parce que j’avais le même son à des volumes différents, je sais de par mes années de pratique et de concerts dans des clubs que c’est ce que l’on veut, parfois vous avez juste envie de monter à 11 ! »

G.W. : Est-ce que vous trouvez un usage personnel à ce switch où est-ce plus quelque chose destiné à d’autres guitaristes ?

Joe : « C’est une question vraiment intéressante. Ce que j’ai remarqué dans la courte période dans laquelle nous avons joué avec Chickenfoot, c’est que nous l’avons utilisé une tournée et un DVD live, j’ai utilisé l’OD2 durant toute la tournée, et quand nous avons fini cette nouvelle tournée et enregistré ce nouvel album, j’ai commencé à utiliser l’ampli d’une manière complètement différente. Il était déjà modifié. C’était un son épais, plus lourd, avec un ton plus agressif, et les sons clairs étaient plus pleins et sonnaient plus naturels. Mais j’ai réalisé que ça peut être intéressant sur certains morceaux d’avoir ce switch.

J’ai débuté cette tournée test « Road Test Tour » en l’utilisant. J’ai utilisé les tout premiers en travaillant sur notre album bleu dans mon home studio. Ce n’est pas une option qui figure sur l’ampli et que je vais ignorer, ça a encore mon intérêt aujourd’hui et il en sera de même pour plus tard. »

Source (english)

Haut ▴

13 mars : Photo du Marshall Joe Satriani JVM410HJS !

Premier aperçu exclusif de l’édition limitée du Marshall JVM410HJS, le Marshall JVM410HJSB !
Il reprend les caractéristiques du JVM410HJS avec une finition bleutée « Flying In A Blue Dream », et sera limité à 500 exemplaires à travers le monde.

Marshall JVM410HJS Joe Satriani Preview

Haut ▴

21 mars : Le JVM410HJS au Musikmesse !

Marshall JVM410HJS at Musikmesse

Premières photos de la tête de l’ampli, enfin dévoilée dans sa finition « Flying In A Blue Dream » ! Nous pouvons d’ores et déjà remarquer le bouton « Mid Shift » situé entre les deux canaux d’overdrive.

Nouveau : Le test par Satriani-fr.com !

Tous les détails dans le nouvel article consacré au test !


Le Marshall Joe Satriani JVM410HJS sur le site


On en parle sur le Forum

Haut ▴

  • http://www.bradcoudray.com/ Brad

    Ça promet !!! :)

  • Thibault

    sa doit dépoté un max^^ :-P

  • Saturax

    :idea: Un bouton pour switcher en 50W serait d’ailleurs le bienvenu…

  • Maxxtro

    Même mieux, un potard pour régler l’ampli de 1w à 100w je prends de suite :D

    • http://www.satriani-fr.com/ Saturax

      Oui, pouvoir jouer avec ça dans un appart’ sans faire que l’immeuble ne s’écroule… C’est le rêve ^^

  • Saturax

    Plus on en apprend, plus ça promet, j’ai juste hâte de pouvoir le tester ! :-P

  • Shrykull

    Super ! On sait s’il va faire plus de 100W comme le JSX ?

  • http://www.bradcoudray.com/ Brad

    Apparemment non, mais on saura ça très prochainement :-P

  • Saturax

    D’ailleurs le son de l’ampli que l’on peut entendre sur Satchurated est complètement hallucinant, dynamique à mort, j’espère que la mise en vente ne va pas trop tarder…

  • Pingback: Joe Satriani Live à Guitar Center - Satriani-fr.com

  • llabe11

    Vous ne promettiez pas un test d’ampli lors de sa sortie?

    • http://www.satriani-fr.com/ Saturax

      C’est toujours quelque chose que je dois faire, je n’ai même pas eu l’occasion de le tester. En plus du test, d’autres leçons et d’autres covers sont même prévues, déjà travaillées… Il ne reste plus qu’à trouver le temps d’enregistrer, temps qui me manque depuis des mois, mais ça viendra, ça viendra… ;)

    • http://www.satriani-fr.com/ Saturax
  • Pingback: Joe Satriani Masterclass à Guitar Center - Satriani-fr.com

  • Pingback: Test du Marshall JVM410HJS signature Joe Satriani | Satriani-fr.com