Test Ibanez JS2450 signature Joe Satriani

En exclusivité avant-même la présentation au NAMM show, j’ai eu le plaisir de tester la toute dernière Ibanez JS2450 signature Joe Satriani! Je me suis donc retrouvé au magasin Metal Guitar à Paris qui est le premier magasin en France à recevoir cette guitare, et j’ai essayé cette beauté…

Le test de la JS2450

Des sous-titres en anglais et français sont disponibles dans le lecteur YouTube si vous ne comprenez pas mon accent de roast-beef à la sauce française. J’ai joué tous les morceaux que vous entendez dans la vidéo, entre les improvisations, vous allez retrouver :

Son Clair :

  • Always With Me, Always With You – Joe Satriani
  • Satisfaction – Stevie Wonder

Fond sonore :

  • Unstoppable Momentum – Joe Satriani
  • Inside Source – Saturax

Son Saturé :

  • Satch Boogie – Joe Satriani
  • Not Of This Earth – Joe Satriani
  • Flying In A Blue Dream – Joe Satriani
  • Waves – Guthrie Govan

Le matériel utilisé

Ibanez JS2450 EVH 5150 réglages

J’ai utilisé un ampli EVH 5150 III 100W branché dans un cabinet 4×12″ avec des HP Celestion G12EVH. J’ai seulement utilisé le Canal Clair et le Canal Saturé, pas le Crunch. Cet ampli est très transparent et respecte de manière assez impressionnante le son de la guitare, j’ai laissé toutes l’equalisation du Cana Clair à midi, et j’ai coupé un peu les aigus sur le Canal Saturé.

je n’ai utilisé ni réverbe ni compresseur dans cette vidéo, c’est le son brut tout le long. Enregistré avec un Zoom H4N, placé à 30cm des baffles pour avoir une meilleure idée du rendu réel du son dans la pièce.

Avis de la Ibanez JS2450

Finition

La première chose que je peux dire, la couleur est splendide, ce violet profond et brillant “sparkle”, nommé MCP (Muscle Car Purple) est une couleur très inattendue et une des plus belles réalisée dans les séries JS.

Les habituelles incrustation nacrées que l’on trouve dans la plupart des guitares JS on été remplacées par de plus sombres incrustations nacrées qui, combinées avec les micros chromés, forment un bon assortiment à la couleur MCP en la soulignant. La finition peut sembler très osée de premier abord, mais elle est vraiment réussie. Le manche 3 pièces souligne également le rendu final.

Ibanez JS2450 tête

Ibanez JS2450 JS24P JEM

Les bois utilisés

La JS2450 est la seconde guitare dans l’histoire des Ibanez JS à avoir un corps en aulne, la première étant la JS2410. Le corps semble légèrement plus léger que celui de la JS2400 (qui a un corps en tilleul) et comme je l’ai expliqué dans la vidéo, Satch a choisi l’aulne car il considère que c’est un bois plus neutre que le tilleul, qui correspond mieux au son de son nouveau groupe, probablement depuis la venur de Mike Keneally avec ses claviers, et plus tard avec Marco Minnemann & Bryan Beller qui ont une signature musicale très marquée.

On innove également côté manche, c’est maintenant un manche 24 frettes en 3 parties avec de l’érable sur les côtés et du bubinga sur la partie centrale, Joe a justifié ce choix par la présence que ce bois apport et également son sustain car contrairement à ce que la plupart des gens peuvent penser, il apporte bien plus de stabilité au manche. Ce nouveau parti pris est un succès.

La touche est en palissandre, un classique, efficace tant dans le confort que l’esthétique.

L’électronique

La JS2450 a 2 micros DiMarzio, comme il en a toujours été du côté des JS Prestige, avec un Satch Track pour le manche qui est une version signature du Pro Track ainsi qu’un Mo’ Joe, lui-même une version signature du FRED. Comme je l’ai expliqué dans la vidéo, le Satch Track a le format d’un micro simple mais c’est un humbucker. Quand les guitares JS sont passées de 22 à 24 cases, le diapason est resté le même (648mm/25.5″), ils ont retaillé le corps pour avoir un meilleur accès à la 24ème frette mais Joe ne voulait pas changer la place du micro manche pour des raisons de timbre. Cet emplacement particulier était une différence fondamentale entre la toute première JS1 et la 540R sur laquelle elle était basée, ils ont donc réduit la taille du micro pour garder cet emplacement.

Le Satch Track est très confortable et a une meilleure définition que le Pro Track, il est mieux assorti avec le son actuel de Satch. La JS2450 sur laquelle j’ai joué était accordée normalement mais sonnait quasi aussi profondément et vintage que les guitares de Joe qui sont accordées un demi-ton en dessous.

Comme toujours dans les séries Prestige,  le potar de Tonalité (Tone) et de Volume ont un coil-tap et un filtre passe-haut qui peuvent respectivement activés en tirant dessus. Quand un seul bobinage des micros est activé, le son est bien sûr plus vintage mais reste puissant comparé aux sons classiques de Strats, c’est en fait une côté plus doux des micros mais le résultat n’est en rien dénaturé ni altéré. À 8’50 » de la vidéo je démontre l’utilité du filtre passe-haut et plus particulièrement à 9’44 » où on se rend bien compte que l’on perd naturellement des aigus lorsqu’on baisse le volume, chose qui n’arrive pas lorsque notre filtre est activé.

Ibanez JS2450 corps

Ultralite Tremolo Arm

C’était la première fois quej ‘avais l’occasion de tester un Ultralite Tremolo Arm, et c’est juste le pied intégral! La barre est légère, solide, la transpiration naturelle des main c’est plus un problème grâce à la matière en graphite. Une barre classique est incluse dans le flycase, vous avez donc le choix des deux pour équiper le vibrato Edge original.

Ibanez JS2450 Ultralite Tremolo Arm

Le magasin Metal Guitar

Et je ne peux pas terminer ma critique sans vous parler de ce magasin génial qu’est Metal Guitar! Ils sont régulièrement fournis en JS les plus récentes, la JS2450 bien sûr mais aussi la JS24P Premium, ils auront aussi bientôt la JS140 d’entrée de gamme… Ils ont en exclusivité mondiale la JEM77P Premium, et sont les seul en France à vendre les Caparison, voir sur les photos.

Une équipe pro pour un choix exceptionnel de guitares rock/métal, on peut les remercier!

Metal Guitar Pigalle Caparison

Metal Guitar magasin Pigalle

Metal Guitar magasin Pigalle

Je voudrais aussi remercier le graphiste Tom Breton pour les splendides dessins de micros qu’il a réalité, ainsi que Arno Penguin pour l’aide aux caméras.

J’espère que vous avez apprécie ce test & avis de la JS2450. Pour ma part j’ai vraiment adoré cette guitare, son seul point négatif est les traces de doigts qui on tendance à rester, le son reste génial, le confort parfait avec un accès privilégié aux aigus, de très bonnes options efficaces qui vont droit à l’essentiel, les guitares JS évoluent dans le bon sens… Que demander de plus?

À bientôt pour un autre test !

Recent Posts