Interview de Joe Satriani sur les noms de groupes stupides et comment Hendrix a changé sa vie

Le virtuose de la guitare est actuellement en tournée avec Chickenfoot et explique ce que les groupes de Rock doivent ne pas penser, les noms de groupe stupides et aussi comment Hendrix a changé sa vie.

TNT Magazine D’où est venu le nom du groupe « Chickenfoot » ?
Joe : « Quand Sammy Hagar était adolescent et qu’il allait sur scène avec un groupe autoproduit, il est venu avec cette idée de nom et en a parlé au présentateur. C’était une petite blague et il utilise toujours ce nom pour des projets qu’il ne prend pas au sérieux.
Quand j’ai rejoint Chickenfoot, ils [les autres membres] rigolaient en disant qu’ils ne pourraient jamais garder ce nom. Si vous réfléchissez trop pour trouver un nom de groupe, vous n’allez pas réussir, et quand un groupe rock essaie d’être juste, tout devient mauvais. Et je pense que c’est parfait : ce n’est pas une combinaison de noms ou de styles de nos groupes respectifs. Ce n’est pas cliché ou daté. Si nous avions appelé le groupe « The Chickenfoot Explosion » cela aurait sonné comme tous les groupes des années 2000. Mais pendant neuf mois, tout le monde pensait qu’on devait le changer. »

TNT M. Avez-vous été surpris lors qu’on vous a demandé de faire partie du groupe ?
Joe : « Sam m’a appelé le 9 Février pour m’inviter dans un célèbre jam à la fin de l’un de ses concerts à Las Vegas. Je l’ai fait par amusement mais c’était instantanément très sérieux. Tout le monde sentait qu’ils avaient dépassés leurs styles pour jouer d’une façon différente – le coup classique dans l’histoire du rock – que personne avait prévu. On aurait pu penser que Chad soit funky, Sammy soit comme Van Halen, moi comme dans mes enregistrements en solo, mais ce qu’on a fait est unique et à apporter de la cohésion au groupe. »

TNT M. Etes-vous anxieux à l’idée d’être un membre d’un « supergroupe » ?
Joe : « Non, c’est juste un concept créé. Quand vous êtes au milieu de ce groupe, c’est juste quatre personnes qui font de la musique – vous ne pensez pas à ce que les gens pensent ou ce qu’il se passera plus tard. »

TNT M. D’où vient le pack 3D pour le second album Chickenfoot III?
Joe : « C’était en ne pensant à rien, l’approche typique de Chickenfoot. Je suis revenu d’une tournée et j’ai été directement en studio avec le groupe. J’ai dit qu’il devrait y avoir quelques photos 3D mais c’est devenu une énorme photo 3D et une session vidéo. J’étais dans cette salle avec peu de guitare pendant une heure et demie avec ces photographes tout autour de moi. C’est pour ça que je semble énervé. »

TNT M. Est-ce que la route sera différente sans Chad pour la tournée anglaise ?
Joe : « Nous savions que Chad serait avec les Chilis un an auparavant. Il nous a suggéré Kenny, le remplaçant parfait. Il est comme Keith Moon (The Who), John Bonham (Led Zeppelin) et Mitch Mitchell (Jimi Hendrix Experience) en une seule personne. »

TNT M. Avez-vous quelques conseils pour les personnes voulant suivre vos pas?
Joe : « Il faut acquérir de l’expérience en jouant sur scène. American Idol, X Factor, ils se concentrent sur les performances scéniques et on peut voir des personnes pleines de talents exceller ou chuter face à l’audience. Cela fait un moment que des personnes, avec l’échange des fichiers sur Internet, pensent « Tout ce que j’ai à faire est de diffuser ma vidéo sur YouTube ». Ils ont arrêté de penser aux performances scéniques. »

TNT M. Quand avez-vous su que vous vouliez jouer de la guitare ?
Joe : « Très tôt dans ma vie. Je voulais être batteur à l’âge de neuf ans, et j’ai connu les guitaristes par l’intermédiaire de ma sœur ainée qui écoutait tous ces enregistrements des années 60 et 70. J’étais trop jeune pour faire partie de ça, mais j’avais une étrange fascination pour tous ces enregistrements quand le Rock est devenu de la contre-culture. J’ai tourné autour d’Hendrix, qui était l’artiste le plus fascinant que j’ai jamais vu. Le jour où il est mort était le jour où l’idée s’est concrétisé dans mon esprit, et depuis ce temps, je me suis concentré uniquement la guitare électrique. »

TNT M. Avez-vous déjà pensé que vous pourriez avoir choisi une autre voie?
Joe : « Si ce n’était pas de la musique Rock, je me serais engagé dans un mode de vie qui me tiendrait loin de mon entourage : ma mère était professeur à l’école, mon père était ingénieur, je ne voulais rien de tout ça. J’aurais probablement quitté New York et ouvert un magasin de pêche à St Barts, ou quelque chose d’autre. »

TNT M. Vous avez poursuivi en justice Coldplay – des sentiments douloureux?
Joe : « Cela montre comment les musiciens travaillent. La plupart du temps tout finit par s’arranger. Il y a un an, Nicki Minaj nous a informé de l’utilisation d’un sample de ma chanson Always with me Always with You pour son premier single, tout ne pouvait pas être aussi clair. »

TNT M. Est-ce que vous essayez de vous améliorer ?
Joe : « Je rends fou tout le monde, tout d’abord ma famille quand j’étais adolescent, maintenant ma femme et mon fils. J’ai réalisé il y a des années que je voulais me féliciter d’être le meilleur musicien que je puisse être. J’aime l’idée de poursuivre ses efforts pour être énorme. Si je ne le pensais pas, je serais surement parti et j’aurais ouvert un magasin de pêche. »

Source : TNT Magazine

Recent Posts
  • Saturax

    Tout à fait d’accord avec Joe sur les expériences scéniques, si on ne sait pas la partager, à quoi sert de faire de la musique?