Surfing With The Alien lesson

L’attente a été longue mais le jeu en a valu la chandelle, la 2ème leçon est bien là! Et autant dire que nous sommes repartis pour bien la série, puisque trois autres leçons et deux morceaux sont déjà tournés et en cours de montage!
Commençons par la cover donc, qui est bien sûr un exemple d’interprétation possible pour servir de support à la leçon, basée bien sûr sur le jeu de Satch mais laissant aussi possible l’interprétation de tout un chacun tout en restant dans les clous et parfois même l’improvisation, tout le challenge est là…
Ensuite la vidéo pédago, tout est joué sans playback et avec des ralentis, la petite nouveauté est le numéro des mesures qui renvoie à la tablature que vous pourrez trouver tout à la fin en format Guitar Pro 5 et PDF.

English article is coming very soon at

http://www.JoeSatrianiUniverse.com

…but you can download the Surfing With The Alien tab HERE !

Surfing With The Alien lesson
[hr_small]

Sommaire

[bulleted_list style= »gray »] [/bulleted_list]
[bulleted_list style= »gray »] [/bulleted_list] [hr_small] Haut ▴

La cover

La cover est très importante car c’est sur elle que se base la vidéo pédagogique. Je le répète il y a des parts de « Surfing With The Alien » qui seront fidèles à l’original et d’autres qui seront plus ou moins interprétées voire improvisées.
Et puis ça donne l’idée du rendu qu’on peut avoir quand on a tout bossé de fond en comble! Après, libre cours à votre interprétation, c’est le principal…

[hr_small] Haut ▴

Leçon vidéo et explications

La vidéo est bien plus utile avec la tablature, si vous voulez bien étudier les doigtés! 😉

[hr_small] Haut ▴

1 | Riff

L’astuce pour bien faire groover ce riff est de jouer sur la dynamique des accents et sur les notes étouffées. Les attaques vers le bas sont extrêmement importantes, car ce sont elles qui au final font ressortir les accents.
En fait on a affaire à un pattern d’accompagnement de Blues en un peu pimenté si on regarde de plus près ce riff, et ce genre d’écriture implique pour que ça sonne cette façon particulière qu’on les bluesmen d’attaquer les cordes, et cet esprit doit aussi se faire ressentir lorsque vous le jouez.

[hr_small] Haut ▴

2 | Theme

Faire sonner un theme qui a inspiré des générations de guitaristes… Ça laisse rêveur!

D’un rapide coup d’œil vous pourrez observer que la partition Gp5 est truffée de petites inflexions, que ça soit des bends ou des vibratos, et que les glissés font eux aussi parti intégrante du jeu. Pas de panique, on y va doucement mesures par mesures…
Niveau main droite il y a possibilité d’attaquer tout (ou presque) vers le bas comme le fait Joe, ça donnera bien plus de caractère au theme.

Sur le B du theme, à partir de la mesure 27 donc, vous pourrez observer dans les vidéos que je joue légèrement différemment de ce qu’il y a marqué sur la partoche, c’est que je joue des cordes à vides. Le principe est simple, c’est de jouer la corde à vide d’en dessous juste après la note à la mélodie au moyen d’un pull-off, donc pas question d’attaquer au médiator, et tout ça en bendant très légèrement la note à la mélodie. C’est vraiment le truc qui va vous faire hérisser les poils des bras quand vous allez le jouer donc penchez-vous bien dessus!
La structure du thème est AABB, avec le 2ème B est joué une octave au dessus, là encore même principe de cordes à vide si on veut que ça sonne. Et entre les deux B vous avez un très bel exemple du fameux « cri de Satch », appelez ça comme vous voulez, en deux mots il s’agit de chopper une harmonique avec son pouce de la main droite l’instant d’après avoir joué la note avec le médiator, et ensuite c’est la barre de vibrato qui fait le reste mais j’y consacrerai une vidéo très prochainement, on verra ça plus en détail.

Notez aussi que la partition Gp5 n’est pas du tout faite pour être jolie, on ne fait bien sûr pas de musique avec Guitar Pro, elle sert juste de support pratique pour retranscrire au mieux ce qui doit être joué, donc si vous trouvez ça moche çà l’écoute faites direct pause et jouez-le à la guitare, ça ira tout se suite beaucoup mieux. Et pour ceux qui trouvent ça encore moche bah…

[hr_small] Haut ▴

3 | Solo

Les choses amusantes arrivent!

Un peu d’harmonie pour commencer, on enchaîne les modulations dans les tons voisins, d’abord en C#- où Joe va jouer Phrygien, puis on passe en D#- où Joe jouera cette fois là Phrygien majeur (Vème degré de l’harmonisation de la gamme mineur harmonique) puis F- ou il jouera une fois de plus Phrygien majeur, puis on retombe sur nos pattes en G, Joe nous démontre par là son approche assez modale de la musique :
Il a tout simplement pris la gamme mineure naturelle de G et se ballade à travers ce solo dans les fondamentales qu’il a choisi, à savoir si on récapitule il est parti de C# (la 4te augmentée, ou Bluenote par rapport à G) et est monté de ton en ton, donc par D# (ou plutôt Eb, le ton de bVI) puis F (le ton de bVII) pour en revenir à G.
Pourquoi ensuite choisir de jouer plus Phrygien, ou Phrygien majeur, question de goût certainement, plus la progression avance et plus le morceau se complexifie, monte en intensité pour à la fin revenir tout naturellement et dans la même dynamique au ton de départ, une composition magistrale!

Sur ces considérations harmoniques revenons donc à la partie qui nous intéresse le plus, c’est à dire finir par savoir jouer tout ça.

  • C# / Mesures 43 – 50 : Video link

On a là une technique assez particulière et qui sonne tout de suite « Satch » c’est à dire qu’on va taper avec la tranche du médiator sur la corde de manière très rapide, c’est tout simplement une forme de tapping, non pas avec le doigt mais avec le médiator.
La main droite reste sur la 22ème case tandis que la main gauche descend la gamme, exception faite de la position de fin où la main droite vient descendre à la 21ème case pour se retrouver à l’octave de la note joué à la main gauche.

Concernant l’improvisation en legato qui suit j’ai bien sûr proposé un exemple mais il y a des milliers de combinaisons possibles tant qu’on respecte la note de départ, la note d’arrivée et un mouvement globalement descendant de l’un vers l’autre, après on peut faire ce qu’on veut on sera dans les clous. Dernière truc important sur ce point c’est la notion de débit, il doit être le plus régulier possible du début à la fin de la phrase.

  • D#- / Mesures 51 – 58 : Video link

Là c’est pas compliqué faut jouer les notes qui sont écrites (attention au ghost-notes) et pour la toute fin faites un gros glissé vers le haut du manche et bendez le plus fort possible, pas très académique dit comme ça mais ça marche bien en fait.

  • F- / Mesures 59 – 66 : Video link

C’est la partie qui ressemble le plus à du pâté de tête sur le songbook original, ils ont pas été très futés au niveau de la retranscription des doigtés, non franchement allez y jeter un coup d’oeil ça vaut le détour parce que c’est un bel exemple de chose complètement impossible à jouer, qui parsèment les songbooks en général et qui nous font nous arracher les cheveux.

Côté technique, vous avez à la mesure 59 des notes qui sont liées et d’autres qui ne le sont pas.
Pour celles qui ne le sont pas, vous avez les 5ème, 6ème et 7ème de la mesure, vous pouvez pour vous simplifier la vie jouer la 5ème et la 6ème les deux par un coup de médiator vers le bas, après c’est un pattern qui se répète.
Idem à la mesure 61 où vous avec les 3ème, 4ème et 5ème notes de la mesure qui sont attaquées, la 3ème et la 4ème peuvent être attaquées toutes deux vers le bas, et la suivante bien entendu vers le haut. Ce dernier pattern à la main droite est utilisé à outrance par Allen Collins, dans son légendaire morceau Freebird, de Lynyrd Skynyrd.

  • G / Mesures 67 – 70 : Video link

La libération! Après ce passage mouvementé dans les méandres de l’Harmonie on retombe sur nos pattes en résolvant G et le solo touche à sa fin.
Pour calmer le jeu et faire des notes plus douces, je prends à ce moment-là le médiator dans ma main pour jouer tout ce passage aux doigts. C’est juste un choix personnel, il peut aussi m’arriver toujours en jouant au doigts d’attaquer les cordes plus fort et de faire entendre le « crunch » du vibrato, c’est un effet de style qui me plait bien, à vous d’essayer maintenant!

[hr_small] Haut ▴

4 | 2nd theme

Le second theme est quasiment le même que le premier à quelques nuances près, certaines parties peuvent contenir une certaine part d’improvisation, comme aux mesures 85-86 où l’essentiel est d’avoir un phrasé sur la penta de G et de finir par le même bend, ou encore aux mesures 97-98 où on pourrait imaginer un phrasé différend sur la penta de E qui conduirait au final à la dernière note (le Si).
Un point important que fait toujours Joe pour distinguer le premier du deuxième theme est le sens de son « cri de Satch ». Au premier il était descendant là il est montant, pour ce faire il n’y a qu’à changer le sens au niveau du vibrato, donc au lieu de tirer sur la tige pour ensuite la faire descendre, on la fait descendre d’abord pour ensuite la faire remonter, et le tour est joué!

[hr_small] Haut ▴

5 | End solo

« Surfing With The Alien » a su s’imposer comme une référence dans le monde de la guitare électrique, et c’est tout autant grâce au premier solo qu’au second.
Cette fois-ci pas de modulations rocambolesques, on reste en G sur le riff principal et rock on!

  • Mesures 106 – 113 : Video link

…Et on commence fort ce solo car après le dive bombing sensé imiter un vaisseau spatial au décollage, le Surfer d’Argent fuse à toute vitesse et ça se ressent dans les doigts! Là encore on sent l’influence énormément Blues de Joe Satriani dans la composition, le pattern se cale sur une cadence I-IV-I, comme le début d’un Blues donc et nous fait énormément ressentir le conflit mineur/majeur sur lequel le Blues surfe depuis son invention.

Un certain écart est requis à la main gauche dès le début, mais ça s’accentue lorsque vous arrivez à la mesure 110 où vous devez carrément avoir l’index à la 3ème tandis que votre auriculaire ira chercher la 8ème case. Pas de secret là encore, ça se travaille très doucement si on veut espérer que ça sonne un jour, donc pas de précipitation et faites attention à ce que toutes les notes sortent bien distinctement. Pour terminer cette partie du solo il est à noter que les mesures 110-111 permettent d’improviser, sur la gamme de G dorien. J’ai détaillé deux des patterns que Satriani utilise le plus souvent ici dans la vidéo et j’ai un peu plus brodé sur la partition. Vous pouvez mettons jouer 3 fois l’un et deux fois l’autre, ou quatre fois l’un et une fois, inversement… libre cours à votre créativité!

  • Mesures 114 – 121 : Video link

Un floyd (Floyd Rose original ou Floyd Ibanez) est vraiment nécessaire pour obtenir l’amplitude nécessaire à l’effet et le genre de « crunch » caractéristique du passage des mesures 114-121 et 150-157, car si vous utilisez un vibrato « classique » l’effet sera moindre de manière générale. Mais bon si vous n’avez pas de floyd ce n’est pas un drame, on peut tout à fait jouer ce passage sans cet effet, c’est juste un petit plus donné au rendu final.

  • Mesures 122 – 129 : Video link

Passage très difficile à retranscrire étant donnée la manière si particulière que Satriani a de le jouer mais écrit tel quel c’est déjà très proche de la réalité, après c’est le phrasé qui va faire la différence alors écoutez ce que joue Joe, mes compétences s’arrêtent là!

  • Mesures 130 – 137 : Video link

Le truc un petit peu dur dans ce passage va être le petit glissé qu’on va retrouver aux mesures 132-133 qu’il faudra effectuer en faisant un petit barré avec l’annulaire, en faisant bien entendre les deux notes jouées, ce qui n’est pas forcément évident a priori.
Sur la fin, aux mesures 136-137 le principe est de descendre la penta de G jusqu’au Sol grave sur la dernière corde, j’ai fait une proposition qui marche, après encore une fois libre cours est donné à votre créativité.

  • Mesures 138 – 141 : Video link

Il va falloir de l’endurance à la main droite pour arriver au bout de ce passage! Le challenge est d’arriver à faire entendre le moins possible les changements de position, ce qui va être particulièrement dur au changement de corde, mais bon avec un peu d’huile de coude on y arrive.

  • Mesures 142 – 149 : Video link

Ça se complique fort ici, et particulièrement aux mesures 145-146: Gros glissé sur la corde de E grave à la fin de la mesure 145 pour atterrir sur une montée de penta de G. En général Satriani monte cette penta plutôt en triolets de croches et en attaquant en aller-retour toutes le notes.

Pour ceux qui sont comme moi des gros fainéants du médiator, je vous propose ce petit pattern qui consiste à attaquer vers le bas, toujours dans le même sens pour soulager votre main droite. On alterne donc 3 attaques main droite avec 1 pull-off main gauche.
Pour contrebalancer, la difficulté rajoutée à ce pattern est la précision rythmique car il faut être bien dynamique dans son jeu et que la main droite ne soit pas trop leste!

  • Mesures 150 – 157 : Video link

Exactement le même passage qu’aux mesures 114-121, à la différence qu’aux fins de phrases on effectue ce qu’on appelle un « dive bombing » ou « dive bomb », qui consiste à faire descendre la note très bas en baissant le vibrato. Encore une fois l’effet est beaucoup plus marqué avec un floyd qu’avec un vibrato « classique ».

  • Mesures 158 – 167 : Video link

Sur la piste CD « Surfing With The Alien » finit en fade out. En live Satch fait une fin qui finit net et qui vient se caler sur le riff principal. Le petit truc en plus est le bend effectué avec l’annulaire en barré, aux mesures 159, 161 et 163, mais rien de bien méchant.

L’explication à la question « pourquoi c’est écrit en 3/4 et pas en 4/4 à la fin » c’est tout bêtement que écrite comme ça la mesure exprime mieux les placement faits par l’ensemble du groupe, même si on aurait pu écrire la même chose sur deux mesures de 4/4 sans que ce soit faux, c’est juste une question de pratique.

[hr_small] Haut ▴

La tablature

Clic droit / Enregistrer sous pour télécharger!
Right click / Save target as…

[one_half]

La Tablature Gp5 de Surfing With The Alien

[/one_half]

Chrome Dôme was used for the lesson

[hr_small] Haut ▴

Recent Posts